Ouste

Le Centre National de Arts de la Rue est budgétairement invité à déserter son usine de gants sinistrée pour d'autres déambulations.

Dehors les arts de la rue. À vos cartons ! C'est la matière des réfugiés, des congédiés, de ceux qui sont toujours entre deux états. Tous les jours nous devons justifier de notre légitimité à être ici bas. Impôts, loyers, taxes de séjour, même nos caveaux ont un prix.

 

Est-ce que les peintres des cavernes dormaient dehors ?

Art112, Niort, janvier 2016.